ROMA Basilica di San Giovanni in Laterano

Basilique Saint-Jean-du-Latran

Selon la tradition ecclésiastique, la basilique Saint-Jean-du-Latran, qui est la cathédrale du diocèse de Rome, est l’église la plus ancienne du monde.

Ce fut la première grande basilique chrétienne, construite au IVe siècle par l’empereur Constantin, qui souhaitait faire de la religion une base solide pour le pouvoir impérial.

L’érection de l’église dépendait donc en partie de motivations politiques. On lui choisit pour site le lieu où se trouvaient les casernes des soldats ayant combattu pour le rival de l’empereur Constantin, Maxence, vaincu lors de la bataille du pont Milvius. La nouvelle basilique devait servir à le faire oublier et à affirmer que Constantin devait sa victoire au Christ, ainsi que la légende le raconte.

La structure de la basilique servit de modèle à de nombreuses autres basiliques paléochrétiennes, avec des nefs d’une hauteur très variable, qui permettaient de percer de larges fenêtres.

En mille deux cents ans, la basilique subit un séisme et un incendie, qui ravagèrent nombre de ses décorations, confiées au cours des siècles à des artistes de renom tels que Pisanello, Arnolfo di Cambio et Giotto.

En 1650, le pape Innocent X confia la réfection de l’église à Borromini, qui lui conféra sa forme actuelle. L’architecte se concentra essentiellement sur la nef centrale, où il plaça les douze apôtres dans des niches de marbre, et invita les artistes les plus actifs de l’époque à réaliser des statues, des bas-reliefs et des peintures.

Il inventa de nombreux ornements pour les nefs latérales, les piliers et les espaces intermédiaires entre les différentes zones de l’église. C’est Alessandro Galilei qui, en 1735, réalisa la façade, en accord avec la nouvelle tendance classique. Les reliques des têtes de saint Pierre et de saint Paul sont conservées dans le ciboire qui se dresse au-dessus du maître-autel.

Share this:

Rome sacrée