Roma Bunker Villa Ada Savoia Palazzina Reale

Bunker de la Villa Ada Savoia

Par crainte de raids aériens sur Rome, Mussolini fit construire deux nouveaux bunkers, l’un à Villa Torlonia et l’autre à Villa Savoia, ce dernier datant vraisemblablement des années 1940 – 1941.

Creusé dans la roche de tuf qui compose la colline dite des Cavalle Madri, le bunker de la Villa Savoia a la particularité de pouvoir accueillir les voitures, pour qu’il soit rapide à rejoindre depuis la résidence éloignée en cas d’alarme aérienne. Un tunnel mène à la structure dont la forme est plus ou moins circulaire. Là, une porte blindée permettait d’arriver dans une première pièce, puis avoir passé une porte à filtration de gaz, dans une seconde pièce. C’était là le véritable cœur du bunker, une chambre haute pression sur le modèle allemand, équipée d’un efficace système de filtres pour purifier et renouveler l’air, fonctionnant par énergie cinétique en pédalant sur une sorte de « vélo ». Toutes les pièces, extrêmement soignées, témoignent du style architectural rationaliste typique de l’époque.

Le système de protection anti-bombardements comprenait une première barrière, composée de deux dalles massives en béton armé, située au sommet de la colline, parfaitement camouflée par la végétation dense des alentours. Les dalles étaient soutenues par de minces murs en briques, où s’ouvraient de larges arcs, car au moment de l’explosion, les murs auraient cédé en amortissant l’impact des bombes et en créant un effet tampon. La protection contre les gaz était assurée par la présence de joints en caoutchouc qui équipaient toutes les portes, y compris le grand portail pour les voitures.

À cette occasion, vous pouvez également visiter la Villa Ada Savoia, l’un des plus grands poumons verts de Rome avec ses 160 hectares de parc, au nord de la ville dans une zone vallonnée qui comprend quatre collines : Mont Antenne, Mont della Finanziera, Colline del Roccolo et Colline delle Cavalle Madri. Sur la colline occupée aujourd’hui par le Fort Antenne se trouvait l’ancienne ville d’Antemnae. Le territoire de la Villa était traversé par l’aqueduc dit de la Vierge, tandis que de nombreux cimetières chrétiens furent érigés sur la Via Salaria, entre autres la catacombe de Priscille.

Coût de la visite guidée: 10 € pour une visite courte et 15 € pour une visite complète

Pour plus d’informations et réservation de visites guidées : www.romasotterranea.it, www.bunkervillaada.it, Calendario visite

 

Share this:

Architecture rationaliste