Crèche vivante de Greccio

La « première crèche du monde » remonte à 1223, à l’époque où saint François vivait en ermite sur le mont Lacerone, où se dresse aujourd’hui une chapelle en son souvenir. Nous sommes à Greccio, à moins de 2 heures de Rome et à 1 heure de Rieti.

D’après la légende, le saint s’était retiré depuis 1217 sur le sommet du mont Lacerone, d’où il descendait souvent pour prêcher auprès des habitants du village. La nuit du 24 décembre, avec des moines et les villageois, il eut l’idée de représenter le prodige de la Nativité à l’aide d’une crèche vivante.

En 1972, l’association touristique Pro Loco de Greccio se mit à pied d’œuvre pour rappeler cet événement historique. Les dialogues furent titrés des textes de Tommaso da Celano, biographe de saint François d’Assise, mais aussi de ceux de saint Bonaventure et de Monseigneur Terzi.

Les jeunes hommes et femmes du lieu revêtirent alors des costumes médiévaux de nobles, hérauts et gens du peuple, empruntés à l’Opéra de Rome.

La crèche se compose de six « tableaux vivants ». Une bonne scénographie et un excellent jeu de lumières, la dévotion des interprètes et la beauté naturelle du lieu rendent cette manifestation unique et marquante.

Pour plus d’informations : Pro Loco di Greccio

Share this:

Tourisme religieux