Festa del Sole

Fête du soleil

Entre sport et folklore, la Festa del Sole (fête du soleil) n’honore qu’un seul acteur : la rivière Velino qui traverse la ville de Rieti et en est son coeur historique, culturel et esthétique.

Née en 1969, la Fête du Soleil est un ensemble de courses organisées sur le Velino entre les quartiers de Rieti (Borgo, Campoloniano, Piazza Tevere, Porta Cintia, Porta Romana, S. Nicola, Villa Reatina, Porta Arringo, San Francesco) :

– le Duel à la Perche : sur une passerelle, le défenseur d’un quartier, dit « contradaiolo » tente de faire tomber à l’eau son adversaire à l’aide de perches rembourrées aux extrémités ;

– la Course des bicyclettes : les vélos sont équipés de flotteurs et de pales à la place des roues, et s’affrontent le long de la rivière, dans le sens du flux à l’aller et à contre-courant au retour ;

– la Course des barques Fiumarole : l’une des épreuves les plus dures où deux concurrents par quartier, chacun avec une rame en bois, font avancer la barque en ramant d’abord dans la direction du courant puis à contre-courant ;

– la Course de natation en maillot de bain dans les eaux glacées de la rivière ;

– le Palio della Tinozza : la course la plus attendue, à la fin des festivités, où un concurrent par quartier parcourt environ 800 mètres assis dans une « tinozza », c’est-à-dire un tonneau (ou plutôt une sorte de « demi-tonneau »), en avançant à l’aide d’une seule rame en bois.

Chaque course confère des points (le course de tonneaux obtient un double point) et à la fin des festivités, le quartier classé premier remporte l’édition et le Palio peint par un artiste local.

Cette tradition a conduit à deux jumelages de la ville de Rieti.

Le jumelage entre Rieti et Itô (27 mars 1985) est dû à l’article publié par le journal sportif « Gazzetta dello Sport » en 1979 sur un événement appelé Festival de la cuve en bois et organisé dans la ville japonaise, où les participants concourent dans l’eau sur des embarcations en bois similaires à celles de la Fête du soleil à Rieti.

Le jumelage avec Saint-Pierre-lès-Elbeuf en 2000 est né quant à lui de la passion des sports fluviaux de ce village du sud de la France.

Pour plus d’informations www.festadelsolerieti.it

Share this: