Îles Pontines

Facilement accessible depuis Rome, l’archipel des îles Pontines se trouve presque au milieu de la mer Tyrrhénienne, en face de la côte du Latium. L’eau cristalline et les fonds à couper le souffle en font un inoubliable lieu de vacances.

Véritable perle touristique du Latium, l’archipel fait partie de la province de Latina. Il se compose de deux groupes d’îles : Ponza, Palmarola, Zannone et Gavi au nord-ouest et Ventotene et Santo Stefano au sud-est.

Ponza et Ventotene sont les seules îles habitées, mais on trouve toutefois quelques restaurants à Palmarola. Zannone appartient au parc national du Circeo et Santo Stefano abrite une ancienne prison bourbonienne.

Les îles Pontines méritent qu’on leur dédie une escursion ou une période de vacances plus longue, et ce du début du printemps jusque tard dans l’automne, périodes où elles sont d’une tranquillité parfaite. On peut ainsi profiter au mieux de cette mer toujours enchanteresse dont la transparence permet d’admirer depuis la surface des fonds splendides, des plages et des criques presque désertes et de la sensation plaisante d’être les hôtes presque exclusifs des habitants, chaleureux et accueillants, le tout dans une profusion de couleurs et de parfums et sous un climat tempéré.

À la mondanité et à l’« agitation » de Ponza et Ventotene, qui présentent toute une série de structures hôtelières construites en harmonie avec l’architecture insulaire, aux teintes claires de la Méditerranée, s’oppose la nature sauvage des îles les plus petites : Palmarola, à un peu plus de 7 milles du port de Ponza, dont le seul point d’amarrage se trouve à Cala San Silverio, sur la plage du même nom ; Zannone, à environ 6 milles de Ponza, qui n’est accessible que par Punta del Varo ; Santo Stefano, à un peu plus d’un mille marin de Ventotene, toutes deux considérées comme réserve naturelle nationale.

Ceux qui n’ont pas la chance de disposer d’une embarcation propre peuvent gagner les îles principales grâce à des liaisons annuelles et estivales depuis les ports de Formia, Terracina et San Felice Circeo, mais aussi d’Anzio (province de Rome).

Depuis Ponza et Ventotene, on peut ensuite se rendre à Palmarola, Zannone et Santo Stefano à bord de barques à moteur, qui effectuent uniquement des liaisons locales.

Share this: