Lac de Bolsena

Avec ses 110 km2 de superficie, c’est le plus grand bassin volcanique d’Europe.

Parfait pour les sports nautiques, notamment la voile et la planche à voile, c’est aussi un habitat idéal pour les poissons d’eau douce. Mais sa spécialité sont les anguilles, que Dante cite dans la Divine Comédie, cuisinées à la ‘alla vernaccia’ (vin, ail, oignons), une recette dont le pape Martin IV était très friand lorsqu’il séjournait à Montefiascone.

La pêche à l’anguille se pratiquait avec un bateau spécial, typique de Bolsena, aujourd’hui utilisé pour les excursions touristiques sur le lac.

Depuis le bateau, on voir défiler un paysage enchanteur : des cavités et des criques cachées, des rives verdoyantes riches en végétation, des plans d’eau verte couronnés de cannaies touffues.

Au milieu du lac surgissent deux belles îles, la Bisentina et la Martana, qui mêlent vestiges de l’Antiquité et végétation luxuriante.

Les amateurs de vélo pourront faire un beau circuit en partant  de la piste de Montefiascone ;  en poursuivant le long du lac on passe par Marta et Capodimonte, d’où l’on peut faire un crochet pour visiter les ruines de Bisentium.

A partir de là la route n’est plus goudronnée ; on passe par la chapelle de San Magno et on continue jusqu’au croisement pour Gradoli.

Deux grands chemins passent par le lac : la Via Francigena, célèbre sentier de pèlerinage qui reliait Canterbury en Angleterre à Rome, sur lequel Bolsena représentait une étape majeure, et le Sentiero dei Briganti, qui de Vulci à Acquapendente reprend l’itinéraire des brigands et des hors-la-loi de la fin du XIXe.

Share this: