Lago di Vico

Lac de Vico

Le petit lac de Vico, limpide et cerné de forêts, est le joyau des volcans du Latium.

Il compte sans aucun doute parmi les plus beaux lacs de la région et de l’Italie centrale. Il a été intégré depuis longtemps dans une réserve naturelle, ce qui a permis de protéger sa flore, sa faune et ses paysages.

Son statut de réserve naturelle a aussi permis de préserver son calme, pour le bonheur de tous les visiteurs, qu’ils soient venus pour observer les oiseaux, prendre des photographies, faire du canoé, du trekking, du VTT ou tout simplement profiter de la paix dans un cadre séduisant.

Le lac et les reliefs alentour sont les vestiges de l’activité du volcan de Vico, qui débuta il y a 800 000 ans environ et s’acheva il y a moins de 90 000 ans.

L’étendue aquatique est environnée de roseaux, et une zone humide couvre la localité de Pantanacce, mais on trouve aussi dans la région des prés-pâturages naturels, des terrains plantés de noisetiers – typiques de cette partie de la région de Viterbe – et, plus haut, des châtaigneraies ; au fur et à mesure que l’on gagne en altitude, suivent des taillis et des forêts de chênes et hêtres.

La hêtraie du mont Venere en particulier présente de très beaux arbres, et elle est habitée par trois espèces de pics.

De nombreuses espèces ornithologiques ont élu domicile autour des eaux du lac, dont des grèbes huppés, des canards et des foulques, et des oiseaux limicoles tels que le chevalier gambette et le chevalier guignette.

Parmi les mammifères, on compte le blaireau, la martre, le sanglier et de nombreux petits rongeurs des forêts, comme le muscardin, le loir et le lérot.

À Caprarola, qui appartient à une commune de quatre mille hectares inclus dans la réserve, se dresse le monumental palais Farnèse, érigé au XVIe siècle sur un projet d’Antonio da Sangallo le Jeune, achevé par Vignole.

Share this: