Les paysages immaculés du Mont Viglio

À la frontière entre le Latium et les Abruzzes, la chaîne des Monts Cantari se déploie sur un peu plus de 10 km. La douceur des reliefs fait l’effet d’un contraste face à la hauteur des sommets, avec le Mont Viglio qui s’élève à plus de 2.156 mètres dans la partie du centre nord de la chaîne.

Destination de nombreux passionnés de randonnée, le Mont Viglio occupe une grande partie de l’extension montagneuse du Cantari, couvrant une partie importante du territoire qui s’étend de Campo Staffi à Campo Catini.

 

Des paysages à couper le souffle et une nature immaculée

Les amateurs de marche nordique et de randonnée se retrouvent chaque année pour reparcourir les sentiers du mont, admirer la nature intacte et profiter de paysages et de panoramas splendides. Les plus tenaces qui parviennent au sommet, pourront observer la vallée du Fucino qui s’étend sur la Ciociarie et la chaîne des monts Simbruins.

 

Fascinant en hiver, mais attention à la neige

Considéré de difficulté moyenne, le parcours du Mont Viglio est recommandé en hiver pour ceux qui sont plus habitués aux altitudes élevées, car la neige le rend certes superbe, mais aussi plus difficile d’accès. C’est notamment le cas dans le tronçon qui relie le sommet dit « du Gendarme » au Cantari, souvent jalonné de congères. Pendant les saisons douces, il est accessible à un public plus large qui peut choisir parmi les trois sentiers habituels.

 

Les itinéraires

Le premier sentier est le plus facile : une promenade à partir du col de Sant’Antonio, qui serpente à travers les forêts de hêtres et de chênes en laissant entrapercevoir des panoramas sur le Mont Cotento.

Poursuivre l’ascension permet d’arriver au deuxième sentier, certes moins tranquille mais vraiment ravissant. Il passe par la source de la Moscosa et le Mont Piano, avec la forêt qui conduit vers l’est pour admirer le Val Roveto, orné de sa croix caractéristique, lieu de repos.

Il faut continuer à monter pour s’engager sur le troisième sentier. Traversant d’abord la chaîne de Cantari puis le Gendarme, ce sentier, qui est le plus difficile, conduit aux 2.156 mètres du sommet du Mont Viglio, le plus haut après celui de Terminillo.

Share this:

Idées de voyage