Ninfa, le jardin le plus beau du monde

Le magnifique Jardin de Ninfa, l’un des plus beaux et romantiques au monde d’après le New York Times, rouvre samedi 6 avril. Les plantes et les arbres séculaires provenant des différents continents, les fruits charnus, les fleurs aux couleurs éblouissantes, le bleu ciel de la lavande, les nombreuses variétés de rosiers et les ruisseaux limpides qui traversent le terrain et forment d’agréables petites cascades sont le spectacle qui attend le visiteur. Un spectacle fait de sons, de parfums et de bruissements de feuilles qu’on apprécie les yeux fermés…

Pour profiter pleinement de ce spectacle, l’initiative “Ninfa dans les saisons” a été lancée. Il s’agit d’un billet unique pour visiter le Jardin aux quatre saisons (avec des places et des dates limitées) qui permet de découvrir la beauté des couleurs, des parfums du jardin, et les restes de la ville de Ninfa disparue, dans toutes leurs différentes facettes. Cette initiative s’adresse principalement aux passionnés de plantes et de fleurs, mais aussi à ceux qui souhaitent voir de près les changements de la nature qui marquent la succession des saisons.

Giardino di Ninfa

Depuis octobre dernier, le Jardin est un Parc Littéraire intitulé à Marguerite Chapin, femme de Roffredo Caetani. Une des nombreuses âmes de ce lieu magnifique est la passion pour la littérature que Marguerite a su interpréter en s’entourant d’un grand nombre d’écrivains et de poètes importants du Vingtième siècle qui ont trouvé ici l’inspiration pour quelques-unes de leurs œuvres. Le Parc Littéraire propose 6 rendez-vous à cadence mensuelle pour une promenade dans le Jardin accompagnés par des acteurs professionnels qui en raconteront le charme à travers les mots des poètes et des écrivains qui tombèrent sous son charme dans le passé et transformèrent sa magie en paroles.

Giardino di Ninfa

Mais l’idée de voyage ne s’arrête pas seulement aux merveilles de Ninfa, parce que, à quelques kilomètres de distance du jardin, il y a encore tout un Latium à découvrir.

En montant vers le nord on arrive à la magnifique Cori, un bourg médiéval connu grâce à son Palio de la Vierge du Secours et à celui de Sainte Olive. Arrêtez-vous aussi pour goûter le jambon cuit au vin blanc, préparé suivant un procédé de traitement et de cuisson aux origines anciennes.

Ne manquez pas de visiter l’ancienne Norba, la “ville de pierre” fondée à l’époque des invasions des Volsques. Dans le site archéologique, entouré d’imposant murs polygonaux, vous verrez les restes de routes, de terrasses, de temps et d’édifices publics et privés.

En poursuivant vers le sud, vous arrivez à Sermoneta, le centre médiéval le mieux conservé et même le plus suggestif des communes du territoire des Monts Lepini. Des étapes obligatoires sont le magnifique Château Caetani du XIIIe siècle et l’Abbaye de Valvisciolo, un des tous premiers exemples du gothique-cistercien d’Italie.

Pour ceux qui aiment la nature et la mer, après avoir passé Latina, profitez des beautés du Parc National du Circée, le littoral de Circée qui de Torre Astura arrive jusqu’à Torre Paola, et de la Riviera d’Ulysse qui va de S. Felice Circeo à Gaeta.

Share this:

Idées de voyage