Parco dei mostri a Bomarzo

Parc des Monstres à Bomarzo

Le Parc des Monstres fut construit à Bomarzo par volonté de Vinicio Orsini au XVIe siècle en mémoire de sa femme décédée. Il demanda aux architectes Pirro Ligorio et Jacopo Barozzi da Vignola, surnommé le Vignola, de placer dans le parc des constructions « impossibles », des monstres et des animaux mythologiques. En effet, à l’époque il y avait de très fortes influences alchimiques.

Différentes inscriptions tendent à surprendre et à confondre le visiteur au lieu de le guider. Les symboles se mélangent et se superposent. Beaucoup de spécialistes essayèrent, non sans frustration, d’en capter la logique. Les énigmes sont cachés partout. Il y a une maison inclinée et des statues très mystérieuses. La technique et la virtuosité dominent tout l’ensemble monumental. C’est le Maniérisme, brillamment synthétisé et représenté par l’inscription sur un pilier qui récite  : « Sol per sfogare il core », seulement pour soulager le cœur.

Les citations sont tirées d’œuvres d’Arioste et de Pétrarque. Le parc inspira nombre d’artistes aux sensibilités diverses, en premier ce génie mystérieux et complexe, Salvador Dalí.
Le Parc a été restauré la deuxième moitié du XXe siècle par Giancarlo et Tina Severi Bettin, enterrés dans le petit temple à l’intérieur du parc, qui est peut-être aussi la tombe de Giulia Farnèse.

Share this:

Demeures historiques, villas et châteaux