Promenades et découvertes dans le domaine de Castel Porziano

Situé à 25 kilomètres de Rome, sur le littoral romain entre Ostia, Capocotta et Anzio, le domaine de Castelporziano s’étend sur plus de 60 000 hectares.

Son microclimat donne vie depuis toujours à un luxuriant maquis méditerranéen, dernier lopin de terre de ces vastes forêts aux plantes monumentales qui depuis l’Antiquité s’étendaient le long des côtes du Latium. C’est un vrai bonheur de visiter ce domaine, parmi les parfums et les couleurs d’une nature préservée, les vestiges d’une ancienne villa romaine et de son tepidarium.
Trois types de visite sont proposés : Nature – Archéologie – Art et Histoire
Depuis 1999 le domaine est classé réserve naturelle.

Entrons !
A peine entrés, nous nous retrouvons dans un bois enchanté ! La particularité de Castelporziano est d’abriter des chênaies typiques de climat méditerranéen et des chênaies relevant du climat continental. A travers les arbres, nous apercevons le château avec son jardin à l’italienne et ses mosaïques. Un peu plus loin le musée et ses trésors de l’Antiquité romaine, les vestiges de villas. Si ce n’est pas toujours facile de repérer les animaux sauvages qui vivent en liberté dans le domaine, cachés dans l’immensité de la verdure, on peut admirer des chevaux et des bovins de race. Si vous entendez des bruissements, regardez bien, ce pourrait être un faon ! Le renard, le hérisson, la martre, la fouine, le putois et le blaireau, le porc-épic, le lièvre et le lapin sauvage font aussi partie des hôtes de ce bois.

Les scientifiques considèrent Castelporziano comme une zone d’une grande valeur environnementale pour son haut degré de biodiversité au vu de la complexité de ses écosystèmes forestiers, la richesse de sa flore (près de 1000 espèces), de sa faune (plus de 3000 espèces), de la présence de piscines naturelles, de zones humides temporaires et permanentes.
Le domaine de Castelporziano vous offre une expérience inoubliable avec la nature préservée non loin de Rome.


PARCOURS DE VISITE

La durée de chaque visite inclue les déplacements et la pause déjeuner durant laquelle (de 12h30 à 14h0 selon le parcours) on bénéficie du service bar-restaurant du domaine.
Toutes les visites commencent par la projection d’un court film d’introduction.

Du 19 mars au 16 juin 2019, le programme suivant s’applique tous les samedis et dimanches, à l’exception du 2 juin :

Parcours Art et Histoire
départ 9h15 et 10h15
La visite comprend : le musée archéologique, le château, la résidence historique et le salon des trophées, l’église de San Filippo Neri, le Coffee house et la serre à citronniers, le jardin historique de la Reine et ses mosaïques anciennes, la roseraie, l’ancienne source, et l’exposition de calèches.
Durée totale : 4h30 environ.

Parcours Archéologique Tor Paterno en alternance avec le Parcours nature de Capocotta-Riserva de Lauro
départ : 9 h00
Parcours Archéologique Tor Paterno
Après la visite du musée archéologique une navette nous mène au village de Tor Paterno pour visiter la villa impériale et l’aqueduc romain ; on reprend la navette et, parcourant la via del Telefono et la via delle Riserve on arrive à la fontaine de la dogana. Le parcours permet d’admirer diverses zones du domaine d’un grand intérêt naturaliste.
Durée totale : 5 h30 environ.
 
Parcours Capocotta – Riserva di Lauro
accessible aux personnes handicapées
Si sviluppa all’interno di un querceto misto (cerro, farnetto) con carpino bianco e carpino orientale, utilizzato in passato per la produzione di legname, dove è anche possibile incontrare cinghiali, daini, esemplari di upupa, ghiandaia e diverse specie di picchi. Tutta l’area è stata oggetto di un importante intervento di recupero e riqualificazione ambientale avendo subìto, prima dell’acquisizione da parte della Presidenza della Repubblica, intense trasformazioni a fini speculativi. Particolarmente interessante l’osservazione della ripresa della vegetazione autoctona.
Il se développe dans une chênaie mixte (chêne chevelu, et chêne de Hongrie) et des charmilles et des charmes d’Orient, autrefois utilisé pour la production de bois. On peut y rencontrer des sangliers, des daims, des huppes, des geais et diverses espèces de pics. Ayant subi de radicales transformations à des fins spéculatives avant que la Présidence de la République ne le rachète, le domaine a fait l’objet d’importants travaux de rénovation et de requalification environnementale. Désormais, la végétation autochtone a totalement repris ses droits.
Durée totale (de l’horaire de début de visite au retour au point ramassage, déplacements et pause déjeuner inclus, visites du centre de baguage et musée d’histoire naturelle : 5 h30
Durée moyenne des sentiers : 1 h30
Longueur: 2.610 mètres linéaires

Parcours nature de Malafede
départ 9 h30

Le parcours permet de longer la réserve protégée du chêne-liège. Il sillonne un bois aux arbres de hauts fûts avec une majorité de chênes : chêne chevelus, chêne de Hongrie, chêne des Apennins, chêne pubescent, houx crénelé, chêne vert et de majestueux spécimens de chêne-liège. Aux marges du bois on trouve des arbustes sempervirents ( Phyllirea, lentisque, myrte, bruyère, ciste). La réduction de l’exploitation forestière a favorisé la reprise des bois de chênes verts et du maquis méditerranéen, habitat idéal des sangliers et des daims. D’un grand intérêt, la faune invertébrée et la flore herbacée caractéristique des substrats sablonneux arides, avec présences localisés de zones humides. On peut également observer les terres agricoles dédiées au pâturage en liberté de bovins et équidés de la Maremme.
Durée totale (de l’horaire de début de visite au retour au point ramassage, déplacements et pause déjeuner inclus, visites du centre de baguage et musée d’histoire naturelle : 6 h 00
Durée moyenne des sentiers : 2h30 
Longueur : 3.330 mètres linéaires

Share this:

Idées de voyage