Il porto turistico di Ostia

Riviera di Roma

La Riviera di Roma couvre le littoral entre Marina di Palidoro et Torre Astura, sentinelle méridionale de la commune de Nettuno. Longue de 86 km environ, elle s’étire dans une succession de plages entre l’Isola Sacra, à l’embouchure du Tibre, et le cap d’Anzio. Son arrière-pays est formé par Rome, les paysages de Maccarese et les reliefs volcaniques des monts Albains.

En partant du nord, après Marina di Palidoro et l’embouchure du Tibre, la première plage est celle d’Ostie. C’est la plus grande et la plus équipée, avec ses nombreux restaurants et établissements balnéaires, dont celui, historique, de Battistini, qui remonte à 1911 et le Kursaal, conçu par l’architecte Pier Luigi Nervi, avec son célèbre plongeoir. Fréquentée depuis le XIXe siècle, elle devint à partir des années 1920 l’accès maritime de la capitale. Depuis 1965 et la donation d’une partie de la plage du domaine présidentiel de Castel Porziano, c’est la plage la plus fréquentée de Rome, également appréciée par des réalisateurs, dont Fellini, qui y tourna quelques scènes d’Amarcord et des Vitelloni.

Le littoral, pour l’essentiel sablonneux, se poursuit de petit village balnéaire en petit village balnéaire, avec Torvajanica, Ardea ou Lavinio jusqu’à Anzio, dont le port était déjà utilisé à l’époque romaine. Anzio est aujourd’hui pourvu d’excellentes structures touristiques, avec ses restaurants, ses établissements balnéaires et son port touristique et sportif qui accueille des régates, y compris en hiver, et offre des liaisons pour les îles Pontines.

La Riviera di Roma se termine avec le village balnéaire de Nettuno, connu pour ses élégantes villas datant du début du XXe siècle et son bourg ancien dominé par un château du XVIe siècle, en partie conçu par Antonio da Sangallo l’Ancien.

Share this:

Mer et plages