Santopadre

Planté à 750 m d’altitude, Santopadre est un bourg médiéval caractéristique, ceint par des remparts et entouré de forêts, vignes et oliveraies, non loin des gorges du Melfa.

Escaliers et arches, ruelles et saillies dessinent la structure de ce petit village paisible construit en pierre sur une colline.

Les vestiges du système défensif, consistant en des murs massifs et des tours rondes, témoignent de l’importance de Santopadre. Dès l’époque romaine, des personnages illustres, tels que Juvénal ou Pomponius Atticus, le beau-frère de Cicéron, y construisirent leur villa.

Autrefois, Santopadre s’appelait Fiorolo ou Forolo, sans doute un diminutif de « Forum », lieu de marché. À la suite de sa fortification, il prit le nom de Castro Forolo. C’est en raison des miracles attribués à san Folco, qui vécut et mourut en ces lieux, que naquit la dévotion pour Folco, « santo padre » (saint père). Une église du XVIe siècle lui est dédiée. Elle contient une belle toile, peinte des deux côtés, du Cavalier d’Arpin, ainsi que le corps du saint, conservé dans une châsse.

À quelques kilomètres du village se trouvent les gorges du Melfa, merveilleux trésor de verdure. Il s’agit d’un canyon naturel de 14 km de long où coulent des eaux limpides, entre des parois rocheuses incroyablement belles. Cet environnement sauvage, tout de forêts, rochers, grottes, ermitages, cascades et rapides, forme une porte d’accès au parc national des Abruzzes, du Latium et du Molise.

N’oubliez pas de goûter la polenta, les tripes et les escargots, plats typiques de la gastronomie locale, aussi simples que savoureux.

Share this:
distanza da Roma123km
da non perdereLa passeggiata nel centro storico
sito webComune di Santopadre
Share this:

Villes et villages