Tuscania

Tuscania (VT) se trouve à 122 km de Rome. De nombreuses légendes racontent l’origine de la ville : les plus plausibles attribuent sa fondation à Ascagne, fils d’Enée, ou à Tuscus, fils d’Hercule.
En tout cas, ses origines sont très anciennes, avec des témoignages qui remontent à l’Age du Bronze.

Les Etrusques font de Tuscania un centre prospère et puissant en profitant de la position géographique favorable, au centre d’un important réseau de routes qui relient les villes sur la côte à l’intérieur du pays.

Dès le VIe siècle c’est une ville commerciale florissante qui pratique surtout le commerce maritime à travers le Port de Montalto.
Au IIIe siècle av. J.-C. arrivent les Romains qui, grâce à la Via Clodia, favorisent le développement de la ville :  contrairement à ce qui se produit dans l’autres centres étrusques, la ville s’enrichit grâce aussi à la construction d’aqueducs, de thermes et de bâtiments résidentiels. Son importance s’accroît à tel point qu’en 90 av. J.-C. elle devient Municipe romain.

C’est l’un des premiers centres qui ont adhéré au Christianisme et elle est devenue un des sièges épiscopaux italiens. En 574 Tuscania est conquise par les Lombards et, en 774, par Charlemagne.
Au  XIe siècle c’est un fief de la famille Aldobrandeschi et des Marquis de Toscane, et en 1081 elle subit le siège des troupes d’Henri IV.
Devenue Commune libre au XIIe siècle, elle construit d’imposants remparts pour se protéger des attaques extérieures.
Parmi les édifices religieux les plus représentatifs sont à noter l’Eglise San Pietro et l’Eglise Santa Maria Maggiore. Parmi ses musées les plus importants nous signalons le Musée archéologique et les Nécropoles étrusques et romaines.

Share this:

Villes et villages