Villa d'Este a Tivoli

Villa d’Este

À 30 km de Rome se trouve la splendide villa d’Este, classée au patrimoine de l’humanité par l’Unesco depuis 2001. Elle prend place au cœur de l’environnement artistique, historique et naturel d’une valeur inestimable formé par Tivoli, et ses jardins regorgent de ravins, cascades et cavernes.
Ce chef-d’œuvre de l’art de la Renaissance, commandé au XIVe siècle par le cardinal Hippolyte d’Este (le fils de la célèbre Lucrèce Borgia), est aujourd’hui l’un des sites les plus visités d’Italie.

Pour la mise en œuvre de ce projet monumental, le cardinal obtint l’autorisation d’utiliser le marbre du mausolée de Cæcilia Metella, situé sur la voie Appienne, à Rome. Celui-ci servit donc pour la création des cinquantes fontaines aux multiples jets d’eau qui continuent d’enchanter le parc, dans un jeu de perspectives aquatiques.

Outre la beauté du bâtiment même, on est frappé par le jardin et ses splendides fontaines, ses nymphéas, ses jeux et ses musiques aquatiques. Nombre des sculptures sont inspirées par les mythes grecs : la grotte de Diane, la fontaine de Pégase ou les arcades de Pandore, par exemple. Certaines présentent des formes étranges, comme la fontaine du Bicchierone, à laquelle participa Le Bernin, ou la Rometta, qui abrite des miniatures des monuments les plus représentatifs de Rome, tels que la louve avec les jumeaux Rémus et Romulus. Ce modèle brille tant par sa beauté et sa perfection qu’il fut imité pour la réalisation de nombreux autres jardins européens.

Le projet coûta une somme astronomique pour l’époque : un million d’écus d’or. La villa d’Este, avec la villa d’Hadrien et la villa Gregoriana, se trouve à proximité de la ville de Tivoli, autrefois surnommée « Tibur Superbum » par Virgile : un petit paradis archéologique, qui a beaucoup à offrir à ses visiteurs.

Share this:

Patrimoine UNESCO