Villa Doria Pamphili

C’est le plus grand parc de Rome. Un vrai paradis pour les amateurs de sport en plein air qui ici se donnent rendez-vous pour faire du jogging sur les nombreux sentiers, ou des parcours santé dotés  d’équipement sportifs.

Dans ces immenses espaces verts, presque 200 hectares, on trouve de beaux jardins à l’italienne,  de nombreuses fontaines et abreuvoirs qui témoignent d’un passé agricole relativement récent. Il y a également des ruisseaux et un lac, où résident des tortues et une grande variété d’oiseaux.

La Villa, propriété de la famille des Doria Pamphili, fut achetée par la Marie de Rome en deux temps : la première partie au milieu des années cinquante, et la seconde au début des années soixante-dix du siècle dernier.

On remarquera que le paysage naturel de la Villa reste très proche de ce qu’il fut par le passé : la demeure de campagne d’une  famille romaine influente, les  Doria Pamphili.

La Villa est constituée de trois parties distinctes mais étroitement liées :  le Casino dell’Algardi, siège de la délégation de la Présidence du Conseil des Ministres, les jardins à l’italienne de pur style Renaissance, la pinède et le domaine agricole, pour un total de 180 hectares.

Pendant le Risorgimento et la période de la République romaine, la Villa fut le théâtre de violents affrontements lors de la bataille pour la défense de Rome, qui se  déroula dans cette partie de la ville, jusqu’au Janicule.

Share this:

Villas, parcs et jardins