Vitorchiano

Immergé en pleine nature, Vitorchiano se trouve dans la Tuscie, à 100 km de Rome. Ce petit bourg médiéval est planté sur de grandes roches coniques, qui dominent la dépression qui les entoure.

Ses petites places, ses ruelles, ses palais dotés d’escaliers extérieurs, ses balcons et ses arches sont une source de ravissement toujours renouvelé pour les visiteurs.

En outre, le territoire alentour forme un lieu de vie idéal pour de nombreuses espèces d’animaux sauvages, tels que les renards, fouines, belettes, faucons, chouettes, lièvres et sangliers.

La flore environnante est elle aussi variée, et présente une abondance de fleurs et de fruits sauvages, ainsi qu’un sous-bois luxuriant tout de genévriers, fougères, houx et petit houx, où poussent de nombreuses espèces de champignons comestibles, dont les délicieux cèpes.

Une visite au palazzo comunale, avec ses archives fournies, est indispensable, ainsi qu’à la Casa del Podestà et aux églises Sant’Amanzio et Santa Maria Assuna, qui abritent des belles œuvres d’art.

Rares sont ceux qui savent que l’on trouve à Vitorchiano le seul moaï (sculpture monolithique typique de l’île de Pâques) de toute l’Italie.

La gastronomie serait pourtant à elle seule une bonne raison de se rendre à Vitorchiano.

Parmi ses plats typiques, signalons le cavatello, pâtes à base d’eau et de farine et assaisonnées avec de la tomate et du fenouil ou encore la couronne salée à l’anis, connue sous le nom de « ciambella di San Michele ».

Il faut aussi signaler l’agneau alla cacciatora, autrement dit le garofalato.

Les noisettes et les châtaignes du coin sont délicieuses, et encore plus quand elles sont accompagnées d’un verre de l’excellent vin local.

Share this:

Villes et villages